toupour le zooh

Abstentionnisme et démocratie

Abstentionnisme et démocratie

 

 

Dans notre démocratie par défaut – les candidats font rarement l'adhésion des électeurs – les abstentionnistes forment le parti le plus nombreux. Il regroupe les citoyens qui ne votent jamais, ceux qui sont déçus de leurs candidats traditionnels, ceux qui sont contre toutes les candidatures et veulent, par une sorte de grève du vote, le montrer.

Le problème c'est que dans tous les cas, les abstentionnistes votent pour le candidat qui a la majorité des voix exprimées.

Soit il le sait et vote par défaut, sans avoir à se déranger physiquement, ou/et sans avoir à prendre ses responsabilités, pour le candidat majoritaire. Ce qui lui permettra pendant l'exercice du candidat de critiquer ses actions, ses opinions, ses prise de position. Cela se voit souvent.

 

Soit il ne le sait pas, ou le sait vaguement, sans comprendre que sa responsabilité est dans tous les cas engagée.

 

Dans les deux cas, il se fait le complice d'une fascisation du discours politique qui consiste pour certains candidats de faire état de résultats mensongers.

 

Ainsi, reprenant les résultats des élections européennes de 2014, Marine Le Pen les présente comme si sont parti était majoritaire. Or avec 20, 81 % des suffrages exprimés, il ne représente que 4,712 millions d'électeurs sur 46,544712 citoyens inscrits. Si bien que lorsqu'elle claironne ses 21 % des voix, cela représente un peu moins d'un citoyens sur 10 (21 % de 47%) ce qui ne fait pas grand chose.

Pour mettre en perspective ce résultat somme toute décevant, voici les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2002, où son papa évinça Jospin du second tour, le président du Front National Le Pen version sans masque avait obtenu 5,532023 voix, ce qui fait presque un million de plus, alors que le nombre des inscrits n'était que de 32,831 millions.

 

Tout cela relativise les résultats actuels de Marine Le Pen, dont l'audience, paradoxalement, a baissé en même temps que le Parti Bleu Marine s'affirmait dans son national-socialisme archaïque comme « le premier parti de France ».

 

Abstentionnistes, VOUS AVEZ LES CLÊS DU SCRUTIN : réveillez-vous !!



21/03/2015
0 Poster un commentaire